RockMetal Passion

La passion du metal                                             par Caroline C. Design fond de page et logo Sylvain Cousin

BILL GANG  (GanG - Tysondog)

Je les avais découvert tout début 81, en achetant Killers à Londres lors d'une sortie scolaire. Mais cet album.... un chef d’œuvre de part en part. Tout Maiden est synthétisé dans cet album. La production de Matin Birch vous colle aux murs. Et aucun morceau ne relâche la pression. Bruce Dickinson est au sommet de sa forme. Et l’unité entre musiciens est palpable. Rien n’a été laissé au hasard sur ce disque.

Encore une galette que j'ai acheté à Londres !! Judas a sorti au moins un chef d’œuvre par décennie. J'aurais pu en choisir d’autres, Unleashed in the east, le live ultime, British Steel, Painkiller, angel of retribution... mais celui là reste à part. C’est le deuxième album du groupe. Et il pose les fondations du métal pour les 40 années à venir. La voix de Rob est magnifique. Les morceaux grandioses. Entre des salves directes et nerveuses à la The ripper ou le phénoménal Victim of changes, morceau à tiroir !! Et que dire des ballades piano voix ou piano guitares. Essentiel!! Et pourtant cet album est sorti en 1976!!!

Difficile d’en ressortir un, tant la discographie de ce groupe regorge de pépites. Mais si je dois partir avec un seul Venom je prendrais celui là. Ou le official bootleg à la limite ou le Prime Evil qui squatte régulièrement ma platine. Un troisième album qui montre un autre visage de Venom. Rien que le titre éponyme!!! Il fallait oser. Et sur l autre face une bonne pelletée de classiques. Moins fouilli et savamment bordélique que d’autres albums. Cet album c’est aussi pour moi une autre facette de la NWOBHM, moins bankable et plus Underground.

Il fallait en choisir un. Forcément. Metallica c’est le symbole de la vague thrash ou plutôt déferlante thrash. Pas forcément mon album préféré du groupe d’ailleurs. Mais il a ouvert la voie du succès, de la reconnaissance du genre. Les Slayer, Anthrax et autres Exodus ont émergé à cette époque. Plutôt qu’un album, je parlerai plus de ces vagues. La NWOBHM, la vague thrash US. Deux mouvements musicaux qui ont révolutionné le monde. Le mien en tout cas.

Je m’aperçois que 1984 aura été une année marquante . Quand j’ai acheté ce disque, c’est toute la scène française que j'ai pris à bras le corps. Guitares tranchantes, soli en avant et la voix de Zouille, énorme!!! C’est grâce à ce disque que je suis devenu addict aux groupes français de hard. Certes, Trust et son antisocial avait largement ouvert la voie pour moi ( quelle claque en entendant ce futur hymne à la radio) mais là on touche au presque accessible, pour moi. ADX, la référence en la matière et qui reste probablement mon groupe préféré, H BOMB, Satan Jokers, Killers,.... bref via ce disque c’est la grande majorité de la NWOFHM qui se dessine pour moi. Là encore, si je ne devais en garder qu’un ce serait plus probablement un album d’ADX. Mais sans l’achat de ce chef d’œuvre de Sortilège, je serais peut-être passé à côté de beaucoup de merveilles françaises