RockMetal Passion

La passion du metal                                             par Caroline C. Design fond de page et logo Sylvain Cousin

BLACKBART

Je ne connaissais pas le groupe BlackBart avant d'écouter l'album Casnewydd Bach.  

Si vous voulez écouter du bon rock, taper du pied ou comme moi, avoir la tête qui balance au son de leur musique. C'est pour vous. 

Cette interview de Rudd, le guitariste du groupe, va vous faire mieux connaître BlackBart. 

Merci à lui d'avoir choisi RockMetalPassion pour faire connaître son groupe. 

RockMetalPassion :  Pourrais-tu présenter le groupe ?

Rudd : Nous sommes BlackBart groupe de Heavy Metal de la région Lilloise. Le groupe se compose de Zozio (guitare), Babass (Chant/Bass), Marco (Batterie) et Rudd (guitare).

 

RMP : L'album "Casnewydd-Bach" me fait penser parfois à du Maiden, en tout cas à du bon vieux hard des années 80, est-ce voulu ?

Rudd : Non je pense que c’est juste le reflet de nos influences principales. Après nous y mettons notre cœur. BlackBart est un groupe très soudé cela se joue à l’osmose.

 

RMP : A l'ère du "Je chante en anglais", l'album est chanté en français. Est-ce pour toucher plus de fans français ou c'est un choix délibéré bien avant la création de l'album ?

Rudd : C’est bien un choix délibéré c’est comme cela depuis le début . Le français apporte souvent un petit plus .

RMP : BlackBart a été créé en 2007. Vous avez déjà deux albums à votre actif : "BlackBart" sorti en 2010 et "Nous Trinquerons avec…" sorti en 2014. Peu de lecteurs, pourtant, vous connaissent, peux-tu nous en donner la raison ?

Rudd : Nous sommes assez connu en région Lilloise mais il est vrai qu’ailleurs, où les gens nous découvrent, beaucoup d’entre eux sont surpris que BlackBart soit un groupe de dix ans déjà avec trois albums. Nous n’avons aucune distribution ou de management pour la promo. Nous faisons tout nous-même mais c’est loin d’être évident, c’est un métier. La raison est peut-être là.

 

RMP : Vous avez enregistré l'album dans deux studios différents, Radio Plus et Accesson, pourquoi deux studios ?

Rudd : Pour des raisons de budget tout simplement. Le gros des prises ont été faites en Live à Radio plus puis retravaillé chez Accesson qui est le studio taille humaine de Babass.

 

RMP : Est-ce difficile de nos jours de sortir des albums ?

Rudd : Oui et non, le plus dur c’est le budget, c’est le nerf de la guerre mais après quand on aime ce que l’on fait, on se donne tout les moyens pour que cela réussisse.

RMP : Qui écrit dans BlackBart ? Tout le monde s'y met ou une seule personne est assignée à cette tâche ?

Rudd : Comme je te le disais plus haut BlackBart est un groupe très soudé. Tout se joue en équipe. Tout part généralement d’un riff puis de fil en aiguille les paroles principalement écrite par Babass viennent se greffer.

 

RMP :  Le titre "Casnewydd-Bach" est instrumental, c'est un très bon morceau, qui met en avant la guitare, basse, batterie en part égale. Parle nous de ce titre.

Rudd : Casnewydd-Bach est un hommage à John Bartholomew ‘BlackBart’ Robert un des plus valeureux pirates du 18è siècle qui avait à son bord des musiciens d’où notre thématique. Casnewydd-Bach est en réalité son village natale

 

RMP : Vous avez partagé des affiches avec Vulcain, ADX, , Drakkar etc..., que retenez-vous de ces dates et en général, le public vous réserve-t-il un bon accueil ?

Rudd : Des dates mémorables et des musiciens hors-pair nous gardons de très bons souvenirs. En règle générale nous sommes plutôt bien accueilli. Nos concert, c’est toujours une fête . La scène c’est comme à la maison et nous aimons communier avec le public qui nous le rend assez bien.

RMP : Y aura-t-il des dates en 2019 ?

Rudd :La première sera le 19/01/2019 au Petit Badau à Loos Lez Lille. D’autres sont à venir, il faudra surveiller nos infos sur le net.

 

RMP :  Pour finir, un mot pour les lecteurs.

Rudd : Long Live Rock’nRoll !!! Continuer à soutenir la scène locale c’est important !!! Merci à ceux qui nous suivent et qui nous soutiennent depuis des lustres et Big Up Boom Boom !!! Certains comprendront :) :) !!

Interview réalisée par Caroline Caron par mail le 16 décembre 2018