RockMetal Passion

La passion du metal                                             par Caroline C. Design fond de page et logo Sylvain Cousin

NIKITA

J'ai découvert le groupe NIKITA le jour de la 22ème Convention Rock'N'Metal de Fismes. Des gars gentils, disponibles pour leurs fans et autres interlocuteurs et surtout un groupe qui monte. 

Je leur ai posé quelques questions sur Nikita et c'est avec une extrême gentillesse qu'ils ont répondus. 

Photo Michel Bouca Photographie

RockMetalPassion : Pourriez-vous présenter le groupe aux lecteurs ?

Brice : Nous sommes Nikita, un groupe de Hard/Metal formé fin 2016 à Reims.

RMP : Pourquoi avoir choisi le nom de NIKITA pour le groupe ? 

Brice : Nous avons cherché durant plusieurs mois un nom de groupe sans vraiment trouver quelque chose d’accrocheur et de simple. Et puis un soir le fameux film de Luc Besson était à la télé et Nikita est vraiment une bad ass ! Quelques jours plus tard, j’ai regardé « Stallingrad » et le nom Nikita est revenu. C’est là que ça a tilté et j’ai proposé le nom au groupe. Ce qui est drôle c’est qu’il y a quelques mois un ami en Suède m’a envoyé une photo d’une enseigne suédoise qui s’appelle Nikita. Et c’est vrai que j’avais trouvé le nom super cool. En fait, Nikita était dans un coin de ma tête et les films me l’ont rappelé heureusement !

photo Caroline C

photo Caroline C

RMP : Brice a passé 3 ans en Suède, avant de revenir en France avec des idées musicales en tête. Qu'as-tu retenu de ton passage en Suède ? Musicalement, bien sûr.

Brice : Dès mon arrivée en Suède, je suis allé voir les concerts des groupes locaux. Il y a des concerts chaque jour dans des bars rocks et le niveau est élevé. La scène est très rock et la culture aussi. Tout ça m’a tout de suite inspiré. J’ai commencé à composer des nouveaux morceaux qui sont devenu des morceaux de Nikita. J’ai rencontré beaucoup de musiciens et je m’en suis fait des amis. Certains d’entre eux sont dans des groupes suédois et ont fait des études supérieures en production musicale. Ils m’ont beaucoup apporté. J’ai découvert d’autres styles et j’ai analysé la façon dont les groupes fonctionnaient. Certains d’entre eux ont percé et se sont développés. Tout ce que j’ai appris en Suède, je l’utilise pour Nikita.

RMP : Lorsque l'on écoute NIKITA, ça me replonge dans les années TRIXTER, MOTLEY CRUE etc.… Etes-vous d'accord pour dire que ce genre de groupe est votre principale influence musicale ? A part Steve, le chanteur qui a une voix très puissante, que l'on n'a pas pu apprécié à sa juste valeur, d'après moi, à Fismes. Quelles sont vos influences, à chacun ?

Brice : You got it ! Quand j’étais ado et que je débutais la guitare, j’ai découvert Guns N’ Roses avec « Appetite for Destruction ».Ça a été la révélation. C’était exactement ce que je voulais jouer ! J’ai donc creusé grâce à internet (Youtube n’existait pas) et j’ai découvert toute la scène 80’s – 90’s avec : Mötley Crüe, Skid Row, Poison, Bon Jovi, Def Leppard, Lynch Mob, Ratt, WASP, etc. Mes cousins, mes professeurs de guitares et mes amis m’ont transmis leurs discothèques. Tous ces groupent allient parfaitement riffs/mélodies/solos et look qui tue ! Beaucoup sont devenu des classiques avec des hits intemporels. J’écoute énormément les groupes scandinaves comme Hardcore Superstar, H.E.A.T, Santa Cruz... J’écoute aussi énormément de pop ancienne ou récente comme les Backstreet Boys, Lady Gaga, Avril Lavigne, Katy Perry, Taylor Swift… Et j’adore Pantera ! Je pense que tout ça se retrouve dans Nikita.

Steve : Pour ma part, je ne connaissais Mötley Crüe que de nom et parce que le fils de mon patron s’appelle Tommy-Lee (référence au célèbre batteur justement) !!! J’ai appris à connaître tous ces groupes grâce à Brice et ses influences… Mes inspirations viennent d’ailleurs, j’ai naturellement éraillé ma voix à force de chanter du Alice In Chains, Shinedown, Seether ou autre Nirvana… Aujourd’hui, j’écoute en boucle du heavy metal plus contemporain comme Avenged Sevenfold, Stone Sour, Santa Cruz... (Je pense que ça doit pas mal s’entendre dans Nikita !)

Guillaume : Depuis tout petit j’ai toujours été influencé par les batteurs “qui envoient”! Comme par exemple Dave Grohl, John Bonham, Roger Taylor, Travis Barker, Abbe Laboriel ou encore Phil Collins.. Cela a toujours été mes grosses influences, mes models! Sinon j’écoute beaucoup de styles musicaux différents bien sur j’ai commencé par Nirvana étant gamin (rire) mais je suis intéressé aussi bien à du grunge que du punk rock/alternatif voir hardrock/metal Du coup mes groupes fétiches sont Metallica, Genesis, Transplants,Guns’n’roses mais j’en ai trop donc j'arrête là! rire) et même le côté hip hop que j’adore aussi (Yelawolf, jay Z, run DmC) où j’ai pu dans mon passé accompagner quelques rappeurs de la région lors de leurs concerts en plus des différentes formations que j’ai eu.

David : Moi, je suis tombé dans le rock quand j’étais petit lol J’ai commencé avec du Nirvana, Offspring. Quand j’étais plus grand j’ai découvert notamment Metallica et Iron Maiden. Du coup, je suis devenu un grand fan de Steve Harris. Ensuite je me suis diversifié (avec les cours entre autres) ce qui m’a permis de découvrir plus en profondeur des styles comme le blues et le funk.

Photo Caroline C

RMP : Justement, vous avez joué à Fismes à 11 h 20, or, ce n'est pas une heure habituelle pour un groupe, comment avez-vous gérer cette prestation ?

Brice : Je ne savais pas qu’il existait un dimanche matin avant 15H ! On est plutôt habitué à jouer à 21H au plus tôt. Ça a été l’occasion de voir ce que ça pouvait donner au petit déjeuner et on a apprécié. On s’était préparé depuis plusieurs semaines. Il y avait forcément un peu de pression et tout est retombé lorsqu’on était en train de se préparer pour notre passage. A ce moment là,  je n’avais qu’une envie : jouer à fond et profiter de la scène. On a été très bien accueilli avec une équipe technique au top !

Steve : C’est clair que le réveil a été un peu difficile ! D’autant qu’on est venu encore plus tôt afin d’installer notre stand (au passage : Merci de nous avoir pris un T-Shirt et un EP !). Mais comme l’a souligné Brice, dès qu’on est sur scène, la pression se transforme en adrénaline ! De plus, les gens étaient super réceptifs, ce qui nous a donné encore plus d’énergie !

Guillaume: j'étais en forme! (ça se voit non?) (rire) Non franchement ça été et l'excitation et l’adrénaline fait que rien ne peut arrêter Nikita! et cela à n’importe quel moment de la journée! (rire) C'était que du bonheur!

David : On était bien en forme et on avait hâte d’envoyer le pâté !!

Photo Caroline C

RMP : Vous avez sorti un EP 4 titres, que je recommande. Travaillez-vous sur un album complet ? Et si oui, comment se passe la phase de composition ? Qui compose dans le groupe ?  

Brice : Merci beaucoup ! Cet EP est autoproduit. J’ai enregistré chacun d’entre nous et j’ai essayé de sortir quelque chose de correct avec mon home studio et ce que j’ai comme connaissances. C’est du « do it yourself ». On travaille constamment sur des nouveaux morceaux. Ensuite, on en fait des pré-productions (comme ce qu’il y a sur l’EP). Pour l’instant, nous n’avons pas les fonds nécessaires à l’enregistrement d’un album mais ça fait parti de nos objectifs. Je compose de mon côté en enregistrant des démos complètes avec tous les instruments. Ensuite, je les fais écouter au groupe. On revoit ensemble les structures et chacun y met sa patte. Pour les textes et le chant, j’écris avec Steve. On développe les idées qu’on a ensemble. Le but c’est que ce soit accrocheur et toujours mieux que la démo d’origine. On ne s’arrête que lorsqu’on est satisfait du résultat.

photo Caroline C

photo Caroline C

RMP : Qu'avez-vous pensé de l'accueil fait par le public à Nikita ? 

Brice : Agréablement surpris ! Beaucoup d’amis et de nos familles sont venus nous encourager et nous écouter. Mais aussi beaucoup de curieux ! Un très bon accueil et une participation de chacun. Steve a réussi à les faire chanter ! On espère croiser tout ce beau monde prochainement !

Steve : Oui d’autant qu’on faisait parti des outsiders, mis à part nos proches, personne ne nous connaissait, et on a eu pas mal de retours positifs. Ce qui est forcément appréciable et encourageant.

Guillaume: Magique! quel plaisir de pouvoir donner et de recevoir un accueil aussi chaleureux! En tant que musicien c’est tout ce que nous souhaitions vraiment!

David : Vraiment très content d’avoir d’aussi bons retours!

photo Caroline C

RMP : Je vous ai rencontré à cette Convention et je tenais à vous féliciter pour votre prestation et votre disponibilité. Toujours avec le sourire. A mon avis, vous vous sentez bien parmi les fans, vous êtes à l'aise, et ça se voit. Ai-je raison ? 

Steve : Et bien, d’abord, merci beaucoup ! Ensuite, oui c’est vrai, nous sommes heureux de partager ces moments avec eux. Ils viennent nous voir, toujours bienveillants, on se sent presque gênés de tant de compliments, puis la conversation s’engage et on s'aperçoit qu’on a la même passion… Pour moi le public est le 5ème membre du groupe, s’il bouge et chante avec nous, alors ça fonctionne ! Du coup, on se voit mal aller boire une bière sans le 5ème membre du groupe !

Brice : Oui tout à fait ! On met un point d’honneur à discuter avec chacun et on aime rencontrer de nouvelles personnes et revoir nos amis. Si un événement comme Fismes existe depuis si longtemps, c’est grâce à l’audience et à la passion. C’est pareil pour un groupe. Sans public on ne se produirait pas. Et cette passion pour la musique nous lie tous ensemble. On est tous là pour passer un bon moment.

Guillaume: Un gros merci à vous surtout ! merci de donner de votre temps pour nous connaître un peu plus ! Nous adorons le contact avec les gens comme disaient Brice et Steve c’est important et c’est grâce à eux que l’on peut poursuivre notre rêve en commun! La musique ! Et donner encore et toujours!

RMP : Pour finir, c'est un rituel pour ce magazine, un mot pour les lecteurs.

Brice : Checkez nous facebook : www.facebook.com/nikitarockband Nous sommes aussi sur soundcloud : https://soundcloud.com/nikitarockband Et sur Youtube. Google est toujours un bon pote et il suffit de rechercher Nikita rock Reims pour nous trouver. Venez nous voir en concert pour passer un bon moment et faites circuler le mot. On a besoins de vous ! Merci pour votre support et on souhaite vous voir très bientôt ! Sky is the limit !

Steve : Un seul mot ? LOVE

Guillaume: MERCI!

David : Merci à tous et à bientôt pour le prochain concert!!

Interview réalisée par mail les 7 et 9 mars 2019 par Caroline C.