RockMetal Passion

La passion du metal                                             par Caroline C. Design fond de page et logo Sylvain Cousin

LEFTOVER BULLETS

LEFTOVER BULLETS est un groupe grec pour qui, en entendant leur album "Vice and Virtue", j'ai eu un énorme coup de coeur. 

J'ai tout de suite aimé les influences de ce groupe, leur Heavy metal/rock puissant et j'ai voulu vous les faire connaître, à vous, chers lecteurs, car je sais que vous êtes des amoureux de la bonne musique. 

C'est avec beaucoup de gentillesse que George Karathanasis, l'un des guitaristes du groupe, a répondu à mes questions.  

ROCKMETAL PASSION : Bonjour. Comment vas-tu? Présentes le groupe aux lecteurs.  

George Karathanasis : Bonjour Caroline, nous allons tous très bien et sommes de bonne humeur!

Nous sommes Leftover Bullets un groupe de cinq membres de Thessalonique, en Grèce et nous jouons du hard rock. Beaucoup de gens peuvent trouver d’autres styles dans notre musique, comme le heavy metal, le stoner etc... c'est quelque chose de normal parce que nous avons été influencés par tous ces types de musique, mais le noyau de nos compositions tend à pencher plus vers le hard rock.

Quoi qu’il en soit, chacun son opinion. Peut-être qu’à l’avenir, nous serons peut-être vus comme jouant de la pop… ! Je rigole !

RMP : Le groupe existe depuis 2013 et vous avez sorti votre album "Virtue and Vice" en 2016. Pourquoi cette période de 3 ans entre le début du groupe et la sortie de l'album ?

GEORGE : Quelle question intéressante, me donnant l'occasion de dire quelque chose que j'ai besoin de dire à ce sujet.

Tout d'abord exactement 3 ans et demi se sont écoulés depuis la formation du groupe jusqu'à la sortie de "Vice and Virtue". Une des raisons, c’est qu’il a fallu un an et demi au groupe pour stabiliser ses membres. Donc, nous avons une période de 2 ans jusqu'à la sortie. Je voudrais dire que nous travaillons sur nos compositions à l'ancienne. Nous aimons passer des heures sans fin dans le studio à travailler à fond sur nos chansons tous ensemble, en désaccord, argumenter et aimer le faire jusqu'à la forme finale de notre chanson.Nous n'aimons pas la façon moderne d'écrire des chansons comme nous enentendons parler ailleurs, c'est-à-dire quelqu'un qui écrit sur un programme à la maison et qui l'affiche ensuite à quelqu'un d'autre juste pour lui montrer ce qu'il va jouer et ainsi de suite.

Bien sûr, tout cela se résume au fait qu’il faut plus de temps pour terminer, mais nous croyons que cela ne semble pas si grossier et si superficiel. Maintenant, que ce soit bon ou non est quelque chose de complètement subjectif. Nous croyons que, que ce soit la composition ou quoi que ce soit d’autre, nous devons lui donner du temps : la couverture, le livret, les photographies, les vidéos et bien sûr la performance live. Maintenant, je ne dis pas que tout cela ne peut pas être fait en moins de 2 ans.Vous pouvez le faire en une seule année, mais pour un groupe nouvellement formé, il est logique de prendre plus de temps. J’imagine que tu comprends.

RMP : Le son de l’album est du pur Heavy Metal période 80/90. Êtes-vous influencé par cette période ? Quels sont vos groupes préférés ?

GEORGE : Oui, « Vice and Virtue » a été grandement influencé par cette période. C’était notre premier album et la décennie 85-95 (Metallica, Guns'n'roses, Skid Row, etc...) étaient nos influences de base dans notre enfance, donc que vous le vouliez ou non, cela a joué son rôle.

Notre prochain album, cependant, est un peu différent en ce qui concerne l’influence.

RMP : La musique de Leftover Bullets est très heavy mais aussi mélodique. Êtes-vous d’accord avec cela? Qui compose dans le groupe?

GEORGE : Je suis d'accord, cependant, il n'y a pas de  règle sur la direction que va prendre une chanson. Pour répondre simultanément à la deuxième partie de la question, tu peux voir sous les titres de nos chansons mon nom et le nom de notre chanteur (Karathanasis / Vogiatzis) mais c’est parce que nous apportons simplement les idées originales des chansons.Quelque soit la direction prise par la chanson, comme je te disais auparavant, cela reste une travail d’équipe.  Le plus important, c’est que nous trouvions tous, d’une manière magique, une vraie connexion à ce que quelqu’un suggère avec ce dont la chanson a besoin et ce que le groupe sait bien faire. 

George Karathanasis et Giannis Vogia.

Photo :George Litsas Spotlighting Facts

RMP : Les paroles de l’album sont-elles un cri de révolte face à ce qui se passe dans le monde ?

GEORGE : Oui, la plupart des paroles de l'album, du moins de notre point de vue. C’est ce qu'est supposé être le rock. Mais il y a aussi des chansons plus personnelles qui parlent de sentiments, des relations et des situations plus problématiques auxquelles nous faisons face dans nos vies. Dans notre nouvel album, vous entendrez par exemple une ballade « It’s alright » qui est d’abord basée sur une histoire vraie, dédiée à ces vies qui se sont éteintes quelques jours avant leur naissance et consacrées à leurs parents. Pour se détendre un peu, il y a aussi le morceau« Nancy » inspirée d’une folle que nous avons rencontrée !

RMP : En 2018, vous étiez à la recherche d'un nouveau label alors que vous prépariez le deuxième album. Avez-vous trouvé ce label ? 

GEORGE : Oui, nous l’avons trouvé. Nous l’annoncerons dans les prochains jours avec plus d’informations concernant l’album.

RMP : Pourquoi avez-vous sorti un clip "Confused" avant la sortie de l’album ? Est-ce pour faire attendre les fans ?

GEORGE : L’été dernier, nous avions terminé une bonne moitié de la composition de l’album. Puis nous avons commencé à nous demander où nous allions enregistrer et qui serait le producteur. Donc après une longue recherche nous avons opté pour Foundry Recording Studio et George Vasilas en tant que producteur. De toute évidence, nous étions assez sceptiques au début parce que c’était un nouveau studio, c’est pourquoi nous avons décidé de faire une seule chanson juste pour voir comment cela se passerait.Le résultat nous a étonnés de sorte que, dès que nous avons fini la chanson, nous avons immédiatement tourné la vidéo et l'avons sortie pour la raison que tu as dit et aussi pour voir les réactions.

RMP : Vous tournez principalement dans votre pays la Grèce et vous avez fait d'autres dates dans des festivals. Parle-nous de ces dates. Que retiens-tu de ces concerts ? 

GEORGE : Nous avons fait pas mal de concerts et ce que je dois dire, c’est que chaque fois que nous jouons, nous finissons avec le sentiment que notre performance était meilleure que jamais! Les gens  aident beaucoup à cela parce que,à chaque fois il y a un plus grand public et plus actif. Nous sommes tellement curieux de savoir où cela pourrait aller!

 

photo George Litsas Spotlighting Facts

RMP : Quel serait votre rêve pour une tournée à venir? Dans quel pays aimeriez-vous jouer ?

GEORGE : Pour te dire la vérité, nous voulions tellement jouer en Amérique. Un grand pas pour nous. Nous allons le faire.

RMP : Le second album est-il bientôt terminé ? 

GEORGE : Nous sommes prêts à 99 % et impatients. Nous avons déjà révélé le titre “Tell mama we’re doing o.k.” et il comporte 9 titres. Il n’y a pas de reprise cette fois-ci. Comme je l’ai dit, dans quelques jours, nous aurons beaucoup d’informations.

RMP : Le rituel : un mot pour les lecteurs.

GEORGE : Gardez la tête haute et vos rêves plus haut!

Merci Caroline et merci aux lecteurs.

Restez à l’écoute!

Interview réalisée par mail les 10 et 23 octobre 2019 par Caroline C.